Ce que l’enseignement de complément latin ?

C’est une « option », mot d’origine latine qui signifie « choix », et elle est facultative ; l’élève est donc libre de la choisir ou non.
Ce n’est pas une initiation, mais le véritable enseignement d’une nouvelle langue, qui donne accès à des textes et à des documents riches du point de vue de l’histoire, de la civilisation ou de la littérature, bien qu’elle ne soit plus parlée de nos jours.

Vous voulez en savoir plus ? Consultez le programme officiel de Langues et cultures de l’Antiquité paru au Bulletin Officiel.

Comment s’organise l’enseignement du latin ?

L’étude du latin au collège se fait sur 3 ans selon les horaires suivants :

2 heures par semaine en 5e
3 heures par semaine en 4e et en 3e

Cet enseignement ne fait pas l’objet de la mise en place d’une classe homogène de latinistes : les élèves qui le choisissent sont regroupés uniquement pour les cours de latin.

Ce que l’enseignement de complément latin ?

Tous les élèves de 6e, même moyens ou faibles, peuvent choisir l’option de latin en 5e, s’ils sont motivés. Le choix d’une option implique toutefois un travail régulier et des heures de présence supplémentaires ; il est donc préférable de ne pas inscrire de force un enfant qui n’a ni l’envie ni la volonté de travailler.

Quels bénéfices peut-on attendre de l’étude du latin ?

Une meilleure connaissance de la langue :

Le latin permet aux élèves de mieux connaître le français, qui en est directement issu. Grâce à son étude, ils reconnaîtront les racines des mots, apprendront et retiendront mieux leur formation, leur sens et leur orthographe. Le travail sur l’étymologie permet également d’accroître son vocabulaire et d’en améliorer la précision.

Le latin est aussi un complément très utile à l’apprentissage des langues vivantes, romanes (espagnol, portugais, italien) comme germaniques (allemand et anglais). Contrairement à l’étude des langues vivantes, qui se fait d’abord pour communiquer oralement, celle du latin utilise l’écrit et elle est beaucoup plus théorique, ce qui permet à l’élève de voir ou revoir des notions qui vont lui être utiles dans d’autres disciplines tout en renforçant ses bases en français (grammaire).

Une meilleure culture générale :

La lecture des textes et l’étude des documents anciens sont l’occasion d’aborder la mythologie, l’histoire et des domaines aussi variés que l’histoire des arts, la politique, la vie de famille ou la cuisine. Complétées par des recherches ou des exposés, ces activités permettent aux élèves de découvrir une autre époque et d’autres modes de pensée, qui, bien qu’ils nous paraissent très lointains, sont à l’origine de nombreux aspects de notre propre réalité. C’est donc pour les élèves une occasion unique d’acquérir des connaissances supplémentaires dans le domaine culturel, qui pourront être un atout pour la suite de leurs études.

Une chance supplémentaire pour les examens:

Au Diplôme National du Brevet comme au Baccalauréat (pour ceux qui souhaiteraient poursuivre cette option au lycée, voir la page dédiée), les notes supérieures à 10/20 comptent comme bonus (coefficient 1 au D.N.B., coefficient 3 au Bac.).

EUROCLASSICA

À partir du niveau 4e , les élèves latinistes du LFCL passent chaque année l’ECCL (European Certificate for Classics Latin / level 1 « Vestibulum ») organisée par la coordination d’associations européennes EUROCLASSICA.
Cette certification, qui se passe durant les heures de cours en 40 minutes, permet de valider un niveau de compétences européen en latin et en culture de l’Antiquité.
En 2016, le taux de réussite du LFCL a été de 83,3 %. Les élèves n’ayant pas obtenu la certification peuvent la repasser l’année suivante.

Vous avez un doute ? vous hésitez ?

N’hésitez pas à contacter le professeur de Lettres Classiques, Mme Juillien, à l’adresse karine.juillien@lfcl.pt