Qu’est-ce que l’enseignement de complément latin ?

Cet enseignement s’inscrit dans la continuité de l’étude du latin au collège : les méthodes en sont les mêmes.
Vous voulez en savoir plus ? Consultez les programmes officiels de Langues et Cultures de l’Antiquité.

Programme de Seconde (enseignement d’exploration)

LIEN : http://www.education.gouv.fr/cid52845/mene1017902n.html

Programme de Seconde, Première et Terminale (enseignement facultatif)

LIEN : http://www.education.gouv.fr/bo/2007/32/MENE0762030A.htm

Œuvre au programme en Terminale

LIEN : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=90539

Comment s’organise l’enseignement du latin ?

L’étude du latin au lycée se fait sur 3 ans à raison de 3 heures par semaine et par an.

Cet enseignement ne fait pas l’objet de la mise en place d’une classe homogène de latinistes : les élèves qui le choisissent sont regroupés uniquement pour les cours de latin.

Qui peut faire du latin ?

Tous les lycéens peuvent faire du latin, qu’ils soient en section L, ES ou S.
Si le latin est considéré comme une discipline « littéraire », il est aussi la base d’une bonne partie du vocabulaire scientifique et de celui du droit.

Quels bénéfices peut-on attendre de l’étude du latin ?

Une meilleure connaissance de la langue :

Le latin permet aux élèves de mieux connaître le français, qui en est directement issu. Grâce à son étude, ils reconnaîtront les racines des mots, apprendront et retiendront mieux leur formation, leur sens et leur orthographe. Le travail sur l’étymologie permet également de diversifier le vocabulaire et d’en améliorer la précision.

Le latin est aussi un complément très utile à l’apprentissage des langues vivantes, romanes (espagnol, portugais, italien) comme germaniques (allemand et anglais). Contrairement à l’étude des langues vivantes, qui se fait d’abord pour communiquer oralement, celle du latin utilise l’écrit et elle est beaucoup plus théorique, ce qui permet à l’élève de voir ou revoir des notions qui vont lui être utiles dans d’autres disciplines tout en renforçant ses bases en français (grammaire).

Une meilleure culture générale :

La lecture des textes et l’étude des documents anciens sont l’occasion d’aborder la mythologie, l’histoire et des domaines aussi variés que l’histoire des arts, la politique, la vie de famille ou la cuisine. Complétées par des recherches ou des exposés, ces activités permettent aux élèves de découvrir une autre époque et d’autres modes de pensée, qui, bien qu’ils nous paraissent très lointains, sont à l’origine de nombreux aspects de notre propre réalité. C’est donc pour les élèves une occasion unique d’acquérir des connaissances supplémentaires dans le domaine culturel, qui pourront être un atout pour la suite de leurs études.

Une chance supplémentaire pour le baccalauréat :

Lors de l’épreuve orale du Baccalauréat, les notes supérieures à 10/20 comptent comme bonus avec un coefficient 3. Il s’agit d’une opportunité unique de gagner des points sans prendre de risques, puisqu’il n’y a pas de pénalité possible si l’épreuve est ratée…

Comment les épreuves du bac se déroulent-elles ?

Les élèves des Séries L, ES et S peuvent présenter le latin à l’oral, comme épreuve facultative, coefficient 3.
D’une durée de 15 minutes, elle consiste à retraduire 4 ou 5 lignes ou vers d’un texte étudié pendant l’année avec le professeur, et à commenter l’extrait. Les textes étudiés pendant l’année sont regroupés sur une liste, comme pour l’Épreuve Anticipée de Français en classe de Première.
Les élèves de Série L peuvent présenter le latin à l’écrit, comme épreuve de spécialité, coefficient 4. D’une durée de 4 heures, cette épreuve consiste à répondre à des questions sur un extrait de l’œuvre au programme et à réaliser un exercice de version (traduction du latin au français).
Vous voulez avoir une idée du niveau de l’épreuve ? Consultez les annales 2016 et 2015, avec ou sans le corrigé :

l-latin-2016-metropole-sujet-officiel | l-latin-2015-metropole-sujet-officiel | l-latin-2015-metropole-corrige-officiel

Vous voulez tous les détails officiels sur ces épreuve ? Consultez la note de service

EUROCLASSICA

Les élèves latinistes du LFCL passent chaque année l’ECCL (European Certificate for Classics Latin / level 1 « Vestibulum ») organisée par la coordination d’associations européennes EUROCLASSICA.
Cette certification, qui se passe durant les heures de cours en 40 minutes, permet de valider un niveau de compétences européen en latin et en culture de l’Antiquité.
En 2016, le taux de réussite du LFCL a été de 83,3 %. Les élèves n’ayant pas obtenu la certification peuvent la repasser l’année suivante. L’objectif est qu’aucun élève ne quitte le lycée sans l’avoir obtenue.

LE CONCOURS GÉNÉRAL

Comme dans les autres disciplines, les meilleurs élèves latinistes de 1e peuvent être sélectionnés pour se présenter au Concours Général des Lycées et des Métiers.
En 2017, deux élèves représenteront le Lycée Français Charles Lepierre à ce concours national.
Vous voulez plus de détails ? Consultez la page dédiée

Vous avez un doute ? vous hésitez ?

N’hésitez pas à contacter le professeur de Lettres Classiques, Mme Juillien, à l’adresse karine.juillien@lfcl.pt.